26 mai 2020

LA RELECTURE DU CONFINEMENT : Une responsable d’aumônerie, Anne, nous partage sa relecture (n’hésitez pas à nous envoyer vos relectures, elles pourront aider les uns et les autres)

« Juste avant la 1ère semaine de confinement puis au tout début de celui-ci, avec l’annulation de notre veillée de carême puis celle du FRAT de Lourdes, puis des rencontres d’équipe prévues courant mars, on s’est retrouvé désemparé. Se dire que tout s’arrêtait là comme ça ! Que l’année semblait être stoppée net dans un élan habituellement très dynamique en cette période, où on ne compte pas les heures et où les journées et semaines devraient avoir des rallonges !
Mais très vite, les retours des animatrices/animateurs, jeunes, parents nous secouent... en fait, non rien ne s’arrête. Au contraire il faut continuer mais en se réinventant, en trouvant d’autres manières de faire, de se retrouver, de se rencontrer virtuellement.
Le plus difficile n’est pas de trouver des idées (on n’en manque jamais en aumônerie) mais d’être vigilant à ne pas trop surcharger, car toutes et tous sont sollicités de partout, certains vivent des situations difficiles liés au covid... mais le besoin de garder du lien est très fort.
Prendre régulièrement des nouvelles des uns et des autres est la priorité ; Ensuite on suit le fil du calendrier liturgique en proposant des défis qui permettent de se poser, de réfléchir seul ou en famille : "toi, le confinement et Dieu, "Ta vison des Rameaux", "une carte clin d’œil pur Pâques destinée aux paroissiens", "une prière pour Marie" et aussi chapelet, réunion d’équipe en ligne.
Mission de la responsable : soutenir, proposer, motiver, inciter, impulser, solliciter, coordonner... rester en contact étroit avec le service de la pastorale de la jeunesse afin d’être en cohérence avec ce qu’on propose...
Le 29 mars est diffusée la 1ère messe sur Youtube, célébrée par notre curé de Pôle, Père Séraphin Bado. Il se filme lui-même, assure tout, tout seul (lecture, PU, ordinaires etc...), il tourne même manuellement le smartphone pour passer de l’autel à l’ambon.... ... c’est notre technicien son attitré qui reçoit les images et diffuse sur You tube. Une messe très simple mais quel bonheur de se sentir ainsi reliés par les ondes ! et puis ça fait tilt !! la semaine suivante c’est la fête des Rameaux, messe que nous aurions dû vivre avec les lycéens à Lourdes pour le FRAT ! Cette messe sera donc dédicacée pour les Frateux. C’est parti pour une mise en place express : enregistrement et/ou tournage des lectures, PU, petit mot à la fin de la messe pour s’adresser aux Frateux, aux familles, aux paroissiens... Le pli est pris, d’autres équipes d’animation prennent le relais pour les messes suivantes... l’aumônerie est de nouveau impliquée par une carte aux paroissiens à Pâques, des chants, des PU etc.... jusqu’au 10 mai où nous faisons le pari de faire une messe d’action de grâce pour notre année (comme nous le faisons tous les ans), une messe connectée entièrement prise en charge, animation musicale comprise, par les deux aumôneries du pole avec témoignage à la fin. Le 17 mai ça a été le tour des confirmands ado de participer à la messe car ils auraient dû recevoir le sacrement de confirmation le 16.

Parmi tout ce que nous avons proposé, c’est ce qui a le mieux "marché" pour garder le contact et IMPLIQUER activement les jeunes et les familles : la préparation de ces messes diffusées en direct sur Youtube ! On a essayé de les faire participer au maximum (enregistrement audio et/ou filmé des chants, lectures, PU, actions de grâce, témoignages, cartes "clin d’oeil" aux paroissiens...)
Ce sont des outils de communication avec lesquels ils sont très familiers, cela les a incité aussi à "participer" en famille à la diffusion en direct.

C’est un vrai travail de groupe qui demande une forte mobilisation à toutes et tous, et une coordination efficace !
- il faut rédiger les PU, trouver les jeunes qui vont les enregistrer en se filmant
- recueillir les témoignages, les compiler, trouver ceux qui vont s’enregistrer, puis monter, coller des images dessus pour le diaporama,
- collecter les photos pour les cartes, faire les montages....
- trouver ceux qui vont se filmer en lisant les lectures
- côté musique : enregistrer une bande son, l’envoyer aux chanteurs qui enregistrent séparément leur voix, puis renvoyer pour tout monter et obtenir à la fin un enregistrement de qualité comme si cela avait été fait en présentiel !
Il faut tout anticiper afin que notre technicien obtienne tout dans les temps pour faire ses réglages et montages nécessaires... et le tour est joué. Le jour de la messe, le prêtre célèbre en direct et toutes la parties enregistrées sont lancées aux moments opportun !

Les paroissiens ont été heureux de voir la jeunesse venir en force et donner du dynamisme aux célébrations. Certains enregistrements sont même utilisés pour la retransmission en direct des messes de semaine.
Une pastorale des jeunes inclusive où ils ont su prendre leur place et montrer leur capacité à mener des projets, faire des propositions cohérentes et intéressantes, leurs idées, leurs attachements à l’Eglise et la communauté.

Alors, certes, nous allons avoir beaucoup de travail, devoir faire encore preuve de beaucoup d’imagination, de créativité, d’adaptation quand nous reprendrons... les calendriers sont compléments chamboulés, il va falloir oublier les schémas établis mais ne pas oublier que malgré tout nous y sommes arrivés pendant ce confinement alors pourquoi on n’y arriverait pas après ???? »


Qui sommes nous ?

Un jour à Lisieux

le FRATernel

Scouts et Guides de France

Guides et Scouts d’Europe

Scouts Unitaires de France